Deux centres d’affaires maroco-camerounais seront créés à Douala et Casablanca

Le 26 mars 2014 à Casablanca, la capitale économique du Maroc, la Chambre de Commerce, de l’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun (Ccima), représentée par son président, Christophe Eken, et l’Association marocaine des exportateurs (Asmex), ont signé un accord-cadre visant la création de deux centres d’affaires maroco-camerounais (Camc) à Douala et à Casablanca. 

Ces deux structures, apprend-on, ambitionnent de booster la coopération économique entre les deux pays. Concrètement, les Camc qui seront créés à Casablanca et à Douala auront pour missions, «de soutenir et collaborer à toute initiative publique ou privée visant la promotion des échanges commerciaux et économiques entre le Maroc et le Cameroun, initier des partenariats entre les entreprises des deux pays, recueillir, réaliser et gérer les mises en relations d’affaires et de partenariat au profit des opérateurs économiques intéressés». 

Selon Mohamed Abbou (photo), le ministre délégué marocain en charge du Commerce extérieur, les échanges entre le Maroc et le Cameroun ont atteint 25,5 milliards de francs Cfa en 2013, mais demeurent largement en dessous du potentiel des deux pays. A en croire ce membre du gouvernement marocain,«parmi les secteurs où les échanges commerciaux peuvent être consolidés, il y a le secteur du BTP et l’agroalimentaire», où les échanges entre le Cameroun et le Maroc «peuvent atteindre, à terme, 80 millions de dollars (environ 40 milliards de francs Cfa)» 

Agence Ecofin

Comments

comments