Onuci-regionale.info-

La Résolution 2284 adoptée à l’unanimité par le Conseil sécurité des Nations Unies, le 28 avril 2016, décide que le mandat de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) prendra fin le 30 juin 2017.

Cette décision du Conseil de sécurité intervient après les résolutions 2112 (2013), 2162 (2014) et 2226 (2015) qui  ont  continuellement souligné les progrès remarquables accomplis par la Côte d’Ivoire sur la voie d’une paix et d’une stabilité durables ainsi que de la prospérité économique. Ces résolutions ont également réaffirmé la nécessité de revoir le mandat de l’ONUCI et de réduire ses effectifs en conséquence.

En application des résolutions suscitées, la mission onusienne a entamé un processus graduel de réduction de sa présence militaire, de police et civile à travers le pays depuis 2013.

La composante militaire dont l’effectif maximal était de 9792 membres en 2012 sera ramené à 2000 casques bleus au 31 août 2016, jusqu’au retrait total de cette composante d’ici au 30 avril 2017.

La composante police de l’ONUCI avec un effectif de 1500 éléments sera réduite progressivement à 250 éléments d’ici à décembre 2016 jusqu’au retrait total de cette composante d’ici au 30 avril 2017.

La réduction de la présence civile de l’ONUCI a débuté en 2014 avec la fermeture de plusieurs bureaux de terrains notamment Abengourou, Aboisso, Tabou, Taï et Odienné. Cette réduction se poursuivra avec la cessation des activités opérationnelles des bureaux de Bondoukou, Guiglo, Korhogo et de Yamoussoukro à la fin du mois de juin 2016. 

Plusieurs sections de la mission telles que la Protection de l’enfance, le Genre et l’État de Droit ont été définitivement fermées entre 2013 et 2014. 

Le processus de désengagement progressif des militaires, des fonctionnaires de police, ainsi que des membres du personnel civil de l’ONUCI continuera jusqu’au 30 avril 2017, date à laquelle, l’ONUCI cessera toutes ses activités opérationnelles. Les mois de mai et de juin 2017 seront consacrés aux derniers règlements administratifs et comptables de la Mission. 

L’ensemble de ces processus se déroule dans le strict respect des règles et procédures des Nations Unies en la matière.

Les conditions de retrait de l’ONUCI ont pu être réunies grâce à la détermination et l’engagement résolu des autorités et des populations ivoiriennes pour le retour de la paix et de la stabilité en Côte d’Ivoire. 

Comments

comments

Loading...