Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a rendu sa démission et celle du Gouvernement ce lundi, après une rencontre avec le président de la République Alassane Ouattara.

Le chef du gouvernement a expliqué cette démission par l’élection en tant que députés de 17 membres du Gouvernement y compris lui-même, à l’issue des législatives du 18 décembre 2016. Au regard de « l’incompatibilité entre être membre du Gouvernement et siéger à l’Assemblée nationale », vu la tenue de la séance inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale, le Gouvernement ne pouvait être maintenu en place, a expliqué le chef du Gouvernement.

Le chef du gouvernement a exprimé « son infinie gratitude » au chef de l’Etat pour « la confiance » placée en sa personne en le nommant Premier ministre depuis octobre 2012.

Prenant acte de la démission, le président de la République a procédé à la signature d’un décret mettant fin aux fonctions du Premier ministre ainsi qu’à celles des membres du Gouvernement. Le président a exprimé toute sa reconnaissance au Premier ministre Daniel Kablan Duncan et à l’ensemble des ministres pour leur « engagement au service de la nation ».

En attendant la nomination d’un nouveau Premier ministre et la mise en place d’un nouveau Gouvernement, le premier ministre et les membres du Gouvernement sortants sont chargés d’expédier les affaires courantes.

Le chef de l’Etat a, par ailleurs, signé deux autres décrets, l’un mettant fin aux fonctions des ministres d’Etat et des Ministres à la présidence de la République et l’autre mettant fin aux fonctions des Conseillers spéciaux à la présidence de la République.

Elisée B.

Abidjan.net

Comments

comments

Loading...