Dans une récente interview accordée au site de la FIFA, Vahid Halilhodzic était revenu sur son parcours à al tête des Eléphants de Côte d’Ivoire. Alors qu’il a qualifié l’équipe pour le Mondial 2014, le technicien bosnian est remercié pour insuffisance de résultats.  »C’est terrible pour un entraîneur qui qualifie un pays pour la Coupe du monde en remportant tous les matches d’être finalement privé de ce grand rendez-vous« .

Il ajoute: « Après avoir été remercié de mon poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire, je ne pensais plus diriger une équipe africaine. J’ai même envisagé arrêter le football. Ce licenciement montre comme l’Afrique peut-être cruelle. Mais il ne faut jamais dire jamais. C’est le Président de la République qui avait pris la décision. Mais justement ce matin, le nouveau président de la fédération ivoirienne de football est venu s’excuser en son nom, au nom des joueurs, et au nom du peuple ivoirien de ce qui s’est passé. Ce n’est pas une revanche, mais cela console un peu.. » Des déclarations fausses selon Jacques Anouma, président de la FIF (Fédération ivoirienne de football) à l’époque.

Dans une tribune sur son site officiel, le membre du Comité exécutif de la FIFA donne sa version des faits. »Outre qu’ils sont tendancieux, voire diffamatoires envers ma modeste personne, en ma qualité d’ancien président de la FIF, ces propos sont également mensongers sur les faits« , peut-on lire. « Le Président de la République n’a été mêlé, ni à la conclusion, ni à la résiliation du contrat de collaboration de l’intéressé« .

 

africatopsports.com

Comments

comments

Loading...