unedu24.04.2015bLa situation socio-politique en train de changer en défaveur du camp Alassane Ouattara. Les jeunes de Yopougon qui ont reçu leur ancien député, Williams Attéby, actuel secrétaire national du Fpi chargé des élections, samedi dernier, au cours d’une conférence publique sur « Quelle opposition pour les échéances électorales à venir et quelle est la place de la jeunesse dans ce processus », au bar Le Baron de Yopougon-Selmer, ont eu la primeur de certaines informations de première main. Expliquant les raisons de la frilosité du chef de l’Etat, Alassane Ouattara depuis quelque temps marquée par le refus catégorique de transférer un membre de son clan à la Cpi, Williams Attéby a fait cette révélation de taille. «Les rebelles sont de moins en moins sûrs d’eux. La Cpi a reçu une liste de 27 personnes du camp Ouattara qui est sous scellé en ce moment. Ces mandats d’arrêt seront lancés bientôt », a-t-il indiqué.? Avant de dire à la jeunesse de Yopougon de cesser d’avoir peur et d’aller à la paix.

« Nous avons vécu l’enfer en 2011. Maintenant, cela relève du passé », a rassuré l’orateur. Williams Attéby a qualifié d’irresponsables les discours tenus par les partisans de Ouattara. « Il faut arriver à faire cette démonstration de ce Fpi qui se réveille. Nous allons réveiller la conscience des populations. Soyons donc pro-Côte d’ivoire », a suggéré Attéby à l’auditoire. Il faut ajouter que l’information sur les 27 pro-Ouattara objets d’un mandat d’arrêt de la Cpi a été confirmée par nos sources proches des ONG de défense des droits humains basées en Côte d’Ivoire. Toutefois, ces Ong se sont gardées de révéler les noms des mis en cause.

 

 

 

 

Auteur: Didier Kéi

Comments

comments

Loading...