rp_1375100812-b_0.jpgLes équipes du Gabon et de la RD Congo ont décroché leurs qualifications en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN2014), ce 22 janvier 2014 en Afrique du Sud. Les Gabonais, qui ont battu la Mauritanie 4-2, finissent premiers du groupe D et affronteront la Libye le 26 janvier à Polokwane. Les Congolais, deuxièmes, ont écarté le Burundi 2-1, et défieront le Ghana le même jour à Bloemfontein.

De notre envoyé spécial au Cap,

La dernière journée de la phase de groupes du CHAN 2014 aura été riche en rebondissements, ce 22 janvier 2014 en Afrique du Sud. Les ultimes matches de la poule D ont débouché sur les qualifications du Gabon et de la RD Congo pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations. Les Gabonais ont battu la Mauritanie 4-2 et finissent premiers devant la RDC qui a écarté le Burundi 2-1. Résumés des deux matches.

MAURITANIE-GABON 2-4

A la 4e minute, la Mauritanie ouvre le score via Moulaye Ahmed Khalil, déjà dangereux dès la 25e seconde. Il trompe le portier gabonais, Yves Bitseki Moto, d’une frappe puissante. La joie des Mauritaniens est toutefois de courte durée.

A la 7e minute, Duval Nzembi se jette au second poteau sur un centre délivré par le latéral Edmond Mouélé. Il égalise de la tête : 1-1. A la 35e minute, Daniel Cousin peut donner l’avantage au Gabon. Mais sa frappe à bout portant heurte le montant droit mauritanien (37e).

Moulaye Ahmed Khalil dans tous les bons coups

Moulaye Ahmed Khalil, lui, envoie le ballon au fond des filets, grâce à une passe en profondeur. Mais le juge de touche sanctionne un hors-jeu peu évident (44e).

En seconde période, les « Mourabitounes » continuent de jouer comme s’ils n’étaient pas déjà éliminés de ce CHAN 2014. A la 65e minute, Moulaye Ahmed Khalil, qui est dans tous les bons coups, s’en va défier le gardien gabonais. Il profite d’un contre favorable pour se retrouver seul face à une cage désertée : 2-1.

La Mauritanie craque à la fin

L’affaire est alors très mal embarquée pour les « Panthères ». Mais, face à une sélection mauritanienne inexpérimentée, le Gabon trouve la faille trois fois en l’espace de dix minutes… A la 85e minute, sur un corner tiré par Samson Mbingui, Aaron Appidangoye égalise d’un coup de boule. A la 90e+2, un centre dévié lobe Boubacar Touré, le portier des « Mourabitounes ». Dans la foulée, Bonaventure Sokamby enfonce le clou sur penalty : 4-2 (90e+4). Score final.

BURUNDI-RDC 1-2

Les premières occasions franches sont en faveur de la RDC. A la 6e minute, Jean-Marc Makusu Mundele pense avoir ouvert le score pour les « Léopards ». Le gardien de but burundais a relâché un ballon sur une frappe lointaine avant de s’en ressaisir. L’attaquant de Bel Or s’est alors jeté dessus pour le pousser au fond des filets. Mais l’arbitre estime que Makusu a arraché la balle des gants du portier Arthur Arakaza. A la 8e minute, c’est un coup franc du défenseur Jean Kasusula qui vient s’écraser sur la barre transversale burundaise.

Les « Hirondelles » ouvrent alors le score contre le cours du jeu. Sur une contre-attaque rapide, Ndikumana Selemani, décalé sur la gauche, bat Robert Kidiaba avec une frappe croisée : 1-0, 17e.

Jean-Marc Makusu persiste et marque

Pas démobilisés, les « Léopards » obtiennent un penalty généreux à la 19e minute. Le défenseur Issa Hakizimana a très légèrement déséquilibré un adversaire à l’extérieur de la surface de réparation… Jean-Marc Makusu se présente face à Arthur Arakaza, mais le Burundais plonge du bon côté…

Beaucoup d’attaquants auraient alors craqué psychologiquement. Mais pas Makusu. A la 25e minute, il arrache un ballon avec un contrôle orienté et se venge d’Arakaza avec une superbe demi-volée. A la 38e, il profite d’une incroyable bévue de la défense burundaise au cœur de la surface de réparation pour doubler la mise avec une demi-volée écrasée : 1-2, 38e.

En seconde période, les vainqueurs du CHAN 2009 parviennent à tenir en respect des Burundais qui ne sont pas passés loin de l’exploit durant ce CHAN 2014.

 

 

Par David Kalfa

RFI

Comments

comments

Loading...