8846041-14005460Deux anciens Premiers ministres, Anicet George Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, s’affronteront pour la présidence en Centrafrique après être arrivés en tête du premier tour du scrutin du 30 décembre 2015, a confirmé lundi à Bangui la Cour constitutionnelle de transition.

Anicet George Dologuélé a obtenu 268.952 voix, soit 23,74 % des suffrages exprimés et Faustin Archange Touadéra 215.000 voix, soit 19,05 %, ont indiqué les membres de la Cour au terme d’une séance publique. Le second tour entre les deux candidats, initialement prévu le 31 janvier, pourrait être reporté d’une semaine.

Dans ce pays très pauvre de 4,8 millions d’habitants, essentiellement rural, les électeurs ont participé massivement et dans le calme à la présidentielle et aux législatives de décembre, plusieurs fois reportées, et dont le déroulement a été parfois chaotique, surtout en province. 

La Centrafrique est plongée dans le chaos depuis le renversement du président Bozizé en mars 2013 par l’ex-rébellion de la Séléka, elle-même finalement chassée du pouvoir par une intervention internationale menée par la France dans son ancienne colonie début 2014.

AFP

Comments

comments