0,,18409281_303,00La police burundaise tente depuis ce lundi matin d’empêcher à coups de gaz lacrymogènes, de nouveux rassemblements de l’opposition. Celle-ci est déterminée à combattre la troisième candidature de Pierre Nkurunziza.

L’opposition et la société civile se mobilisent contre la candidature annoncée du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. Dimanche déjà, des milliers de personnes ont bravé l’interdiction des autorités et sont descendues dans les rues de la capitale Bujumbura pour protester contre cette candidature.

Des troubles meurtriers

Les affrontements ont fait au moins deux morts et plusieurs blessés. L’opposition parle de cinq morts. La plateforme de l’opposition et de la société civile a appelé les habitants de Bujumbura à sortir en plus grand nombre encore ce lundi pour manifester contre le troisième mandat du président Nkurunziza. Le Forum pour le renforcement de la société civile au Burundi demande aux parents de ne pas envoyer leurs enfants à l’école et aux magasins de fermer toute la journée, en signe de solidarité.

 

 

 

Auteur: Inès Gakiza

Comments

comments

Loading...