0,,18074870_303,00Selon des sources, un communiqué annonce la libération du président de la transition, Michel Kafando et les ministres, par les putschistes.

Dans la déclaration officielle des putschistes, on lit qu’«en signe d’apaisement, le CND prend les mesures suivantes: la libération de deux ministres, la libération de l’ancien président Michel Kafando, et l’engagement d’entamer les contacts avec la communauté nationale et internationale pour une sortie de crise consensuelle et durable.»

Une décision prise par les putschistes après le coup d’Etat mené, jeudi 17 septembre.

Le Burkina Faso s’est réveillé ce vendredi matin dans un calme précaire après une première nuit de couvre-feu.

A la tête de ce gouvernement, le général Dienderé, l’ancien chef d’état-major particulier de l’ex-président Blaise Compaoré.

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et son homologue béninois sont arrivés à Ouagadougou. Jeudi, le représentant spécial de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest Mohamed Ibn Chambas a rencontré le général Gilbert Diendéré. Il lui a demandé la libération immédiate de toutes les personnes détenues et la reprise rapide de la transition. De plus, les quinze pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU réunis jeudi ont menacé les pustchistes de sanctions.

Africpost

 

Comments

comments

Loading...