BOAD : 13 projets approuvés pour près de 186 milliards de FCFA

Le Conseil d’Administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) s’est réuni pour sa 92ème session ordinaire dans les locaux du siège de l’institution à Lomé (Togo), sous la présidence de Christian Adovelande, président du Conseil d’administration, président de la BOAD.

Au cours de cette session, le Conseil a approuvé 13 propositions de prêt d’un montant global de 185,56 milliards de FCFA, adopté la Charte des Administrateurs de la BOAD. Avec 119 milliards de FCFA pour 7 projets, le secteur des infrastructures routières est le principal bénéficiaire des prêts autorisés. La Banque s’est également engagée à soutenir les Etats et le secteur privé dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, de la lutte contre la pauvreté et de l’hydraulique, des transports et de l’hôtellerie.

Les propositions de prêt portent sur le financement partiel des projets suivants :

Aménagement et bitumage de routes nationales transversales, phase II (Togo). Ces travaux concerneront les axes Lomé-Vogan-Anfoin ; Témedja – Badou – frontière du Ghana et bretelle de Kougnohou ; Kouméa – Pya – Tcharé–Lassa – Soundina-RN16, Tsévié-Tabligbo et Notsè-Tohoun-frontière du Bénin, sur une longueur totale de 288 km environ.

Montant du prêt : 25 milliards de FCFA.

Aménagement et bitumage de routes structurantes (Bénin)

Il s’agit de Comé – Lokossa – Dogbo et bretelle Zounhoué-Athiemé-frontière du Togo; Savalou Tchetti-frontière du Togo et Logozohè- Glazoué; Djèrègbé – Dja – Owode – frontière du Nigeria sur une longueur totale de 139,67 km.

Montant du prêt : 25 milliards de FCFA.

Programme d’entretien routier 2013-2015 au profit du Fonds d’entretien routier de Côte d’Ivoire.

Le programme porte sur l’entretien de 855 km de routes bitumées (dont 155 km de voirie urbaine) et de 4 200 km de routes en terre. Le financement de la BOAD se fera sous la forme d’une combinaison de crédits à court terme (5 milliards de FCFA) et moyen terme (19 milliards de F CFA).

Montant global des prêts : 24 milliards de F CFA.

Construction de l’échangeur Diori Hamani sur le boulevard de l’Indépendance, et aménagement de la zone du marché Katako à Niamey (Niger).

Le projet s’inscrit dans le volet « infrastructures urbaines » du Programme de développement économique et social (PDES) adopté par le Gouvernement nigérien pour la période 2012 – 2015, notamment dans la vision Niamey Nyala.

Montant du prêt : 15 milliards de FCFA.

Transport urbain à Parakou (Bénin)

Le projet a pour objet la reconstruction de la traversée urbaine et du contournement de la ville sur des longueurs respectives de 11,75 km et 5,05 km. Sa réalisation devrait contribuer notamment à renforcer la compétitivité du corridor routier béninois par l’augmentation du trafic international à partir de 2017.

Montant du prêt : 10 milliards de FCFA.

Aménagement et bitumage de la route Tiebissou – Didievi (Côte d’Ivoire). Le projet a pour objet l’aménagement et le bitumage de la route Tiébissou – Didiévi d’une longueur de 42 km. Son objectif global est d’améliorer la mobilité sur le tronçon en vue de dynamiser les échanges économiques entre les départements de Tiébissou et Didiévi, d’une part et d’autre part, ces départements et les autres régions du pays. Montant du prêt : 10 milliards de FCFA.

Réhabilitation du tronçon Dialakoto – Mako de la Route nationale n°7 (Sénégal)

Ce tronçon, long de 115 km, est un segment de l’axe communautaire Cu2b de l’UEMOA (corridor Bamako – Dakar par le sud).

Montant du prêt: 10 milliards de FCFA.

Réhabilitation des aménagements hydroélectriques de Sélingué et Sotuba (Mali)

L’objectif global du projet est de contribuer à la fourniture régulière de l’énergie électrique à moindre coût dans la zone concernée

Montant du prêt : 25 milliards de FCFA

Programme Kandadji (phase I) de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (Niger)

Cette opération s’effectue dans le cadre du financement complémentaire sollicité par le Niger auprès des bailleurs de fonds du Programme. La contribution de la BOAD portera sur le surcoût du génie civil du barrage.

Montant de ce prêt complémentaire : 10 milliards de FCFA.

Appui au secteur de la finance inclusive pour l’accès des pauvres au crédit (Togo)

Le projet a pour objet la mise en place de ressources financières en faveur du Fonds national de la finance inclusive en vue d’accompagner les efforts de l’Etat togolais au profit des couches pauvres.

Montant du prêt : 5 milliards de FCFA.

Construction d’une station de déferrisation au Point K et réhabilitation de forages à Pout Kirene et Sebikotane (Sénégal)

Ces travaux contribueront à améliorer la qualité des eaux distribuées dans une dizaine de quartiers de la ville de Dakar et de sa banlieue et à augmenter la production de 18960 m3/jour.

Montant du prêt : 4, 560 milliards de FCFA.

Aménagement et équipement du terminal vraquier du Port autonome de Dakar par la société Terminaux vraquiers du Sénégal (TVS SA)

L’objectif visé est d’optimiser et de sécuriser les prestations de manutention de produits solides en vrac non alimentaires, et de porter le niveau du trafic à 13 millions de tonnes/an à l’horizon 2025.

Montant du prêt : 16 milliards de FCFA.

Construction d’un hôtel quatre étoiles par la société Chain Hôtel Abidjan (CHA) SA en Côte d’Ivoire

Le futur hôtel, dénommé «NOOM Abidjan » aura une capacité d’accueil de 179 chambres. Montant du prêt : 6 milliards de FCFA.

Les nouveaux financements autorisés portent à 3 009,8 milliards de F CFA le montant global des financements de la BOAD, hors court terme et prises de participation, correspondant à 640 projets.

Egence Ecofin

Comments

comments

Loading...