demba

L’un a donné l’estocade finale, l’autre a pesé sur la défense parisienne. Chelsea doit une fière chandelle à ses attaquants africains pour sa qualification en demi-finale de Ligue des champions.

PAR ABOU CISSE (LEPOINT)

Absents de la phase aller jouée au Parc des princes, le Sénégalais Demba Ba et le Camerounais Samuel Eto’o ont disputé la manche retour de la confrontation en quart de finale de la Ligue des champions entre le club anglais de Chelsea et les Français du Paris Saint-Germain. Le fait marquant : ils ont été décisifs dans des registres différents pour le plus grand bonheur de José Mourinho, entraîneur de l’équipe de la banlieue chic de Londres. Résultat : le Paris Saint-Germain n’a pas réussi à conserver l’avance acquise lors du match aller (3-1). Il s’est finalement incliné sur la pelouse de Stamford Bridge (0-2). C’est que le technicien des Blues a changé ses plans. Ses choix se sont avérés payants et la défense parisienne en a bien souffert.

Samuel Eto’o use le bloc parisien

Malgré l’incertitude qui a plané sur sa participation, Samuel Eto’o a bel et bien joué cette rencontre. Blessé aux ischio-jambiers, le Lion indomptable s’est remis à temps pour jouer le match retour. À l’aller, l’entraîneur des Blues a joué sans attaquant pendant près d’une heure. Explication : il n’avait confiance ni dans l’Espagnol Fernando Torres ni dans le Sénégalais Demba Ba. Une erreur de sa part qui a permis au PSG de remporter le match aller (3-1). À Stamford Bridge, ça a été une autre musique. Bien que pas à 100 % de ses moyens, Eto’o est titularisé par le technicien portugais avec une position en pointe dans son système habituel en 4-3-3. Un choix payant, car les déplacements intelligents de l’attaquant camerounais fatiguent pendant toute la première période l’axe central du Paris Saint-Germain avec ses deux Brésiliens, Thiago Silva et Alex.

Comment s’y prend-il ? Tout d’abord, il met sous pression le portier italien du PSG Salvatore Sirigu sur un dégagement (13e). Après une série de dribbles, le milieu de terrain brésilien Oscar décale Samuel Eto’o. Le Camerounais prend sa chance du pied droit à 25 mètres, mais son tir est contré et file dans les bras de Sirigu (31e). Il termine son travail d’usure par un grand pont sur Alex et file en direction du but, mais le joueur de 33 ans est stoppé par un superbe tacle de Thiago Silva à qui il ne manque pas de donner une semelle (37e). Ces actions ne font pas mouche mais gênent beaucoup les Parisiens, qui finissent par craquer. Les Blues profitent en effet du travail de sape du Lion indomptable pour ouvrir le score par l’Allemand André Schürrle (1-0, 32e). Il faut dire que l’international camerounais sait gérer ce genre de rencontre à enjeu compte tenu de son expérience. Le natif de Nkon a déjà remporté la Ligue des Champions à trois reprises avec Barcelone en 2006 et en 2009 et avec l’Inter Milan en 2010, sous la tutelle déjà de José Mourinho.

Demba Ba prend le relais et achève le PSG

En seconde période, la formation anglaise maintient la pression. Voyant le temps passer, le technicien portugais de Chelsea José Mourinho réalise des changements. Pour forcer son destin, le Portugais joue son va-tout. Il fait entrer ses autres deux attaquants, Fernando Torres et Demba Ba. Oui, le Sénégalais est bien de la partie. Alors qu’on pense qu’il va regarder le match retour depuis le banc de touche, The Special One en décide autrement. La suite va lui donner raison dans un scénario digne des matches de légende.

Deux barres transversales consécutives du Brésilien Oscar (52e et 54e) en début de seconde période montrent que les Blues ont baissé d’un ton au niveau du rythme. Pire, le PSG se fait de plus en plus menaçant pour enfin marquer ce but qui le libérerait. Mais il n’en est rien. Avec l’entrée de ses remplaçants, le pari fou de Mourinho prend forme avec notamment le Demba Ba qui joue son rôle de pivot à la perfection. Le Lion de la Teranga fait une bonne utilisation des longs ballons que lui adressent ses coéquipiers. Lors d’un tir d’un défenseur de Chelsea contré par des Parisiens dans la surface de réparation, il se jette dans les six mètres d’un tacle rageur et trompe Sirigu (2-0, 87e). Il ne sait pas encore, mais il vient de mettre en pièces le parcours du Paris Saint-Germain en Ligue des champions cette saison. Finalement, les Londoniens s’imposent et se qualifient pour les demi-finales de l’épreuve. Le champion d’Europe 2012 connaîtra son adversaire vendredi prochain.

Étonnants, ces Africains de Chelsea !

C’est donc le numéro trois dans la hiérarchie des attaquants de Chelsea, Demba Ba, qui élimine le PSG. En zone mixte, le natif de Sèvres, en banlieue parisienne, a exprimé sa “grande joie”. “J’ai pris ma chance et suis très content d’avoir délivré le club”, a-t-il dit, avant de poursuivre : “Après le but de Pastore et la blessure d’Hazard, Paris se voyait déjà en demi, mais, nous, on savait qu’on pouvait le faire.” Pour sa part, Samuel Eto’o a indiqué : “C’était incroyable, on savait que c’était possible, mais attention, on savait qu’en face de nous on avait une belle équipe. Mourinho avait déjà le scénario du match en tête et ce qu’il a dit s’est réalisé. On a marqué en première période puis en seconde. C’est incroyable. Ils ont bien défendu face à mon style et à celui de Demba Ba. Les gars ont de l’avenir.”

À l’issue du match aller, José Mourinho avait déclaré à propos de ses attaquants : “Quand vous ne transformez pas les occasions, vous vous retrouvez en difficulté… Le retour ne sera pas facile, car on n’a pas un attaquant extraordinaire, comme ont Paris (Saint-Germain), le Real (de Madrid), Dortmund et les autres, un attaquant capable de faire basculer le match à lui tout seul.” Oui, mais ce mercredi soir, le Sénégalais Demba Ba et le Camerounais Samuel Et’o’o lui ont démontré qu’ils pouvaient faire basculer une rencontre, qu’ils étaient à la hauteur de l’événement. Dans les semaines à venir, on ne devrait pas revoir les deux Africains, Demba Ba et Samuel Eto’o ensemble, comme ce mercredi à Stamford Bridge. Ils seront de nouveau en concurrence avec l’Espagnol Fernando Torres pour une place de titulaire. Ce sera face à Swansea City, ce dimanche, dans le cadre de la 34e journée de Premier League, le championnat anglais.

AFRICPOST

Comments

comments

Loading...