Au terme de la 16è session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac) qui s’est tenue hier à Ndjamena, au Tchad, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a été désigné par ses homologues comme nouveau président en exercice de l’organisation sous-régionale.

Ali Bongo remplace à ce poste le chef de l’Etat tchadien Idriss Deby Itno. Le nouveau président de la Ceeac a déclaré qu’il mesure l’immensité des défis que la Communauté doit relever dès à présent et dans les années à venir dans le domaine de la paix et la sécurité, l’intégration physique et économique, la protection de l’environnement et la négociation des APE.

Ali Bongo a salué le retour du Rwanda au sein de la Ceeac qui regroupe désormais onze pays. « Je m’engage avec détermination à faire de ce groupe un Onze gagnant », a déclaré le chef de l’Etat gabonais.

Pour sa part, Ahmad Allam-Mi, le secrétaire général de la Ceeac, a exprimé sa gratitude pour le terrain de 7 hectares à Libreville que le Gabon offre pour la construction du nouveau siège de l’organisation. Il a été convenu que la prochaine session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Ceeac se tiendra à Libreville en mai 2016.

Agence Ecofin

Comments

comments

Loading...