artoff5711Le comité exécutif de la confédération africaine de football (CAF) a désigné mercredi, au Caire, le Gabon comme pays organisateur de la 31éme édition de la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017, a-t-on appris d’une source gabonaise présente dans la capitale égyptienne.

Le Gabon était en lice avec le Ghana et l’Algérie pour l’organisation de la compétition après le désistement de la Libye. En 2012, le Gabon avait co-organisé la Can avec son voisin de la Guinée Equatoriale.

Le dossier présenté par la délégation gabonaise a convaincu les membres du comité exécutif de la CAF, au détriment des dossiers de l´Algérie et du Ghana

Mardi avant de se rendre au Caire, le président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui dans une interview exclusive à l’AGP a affirmé que le Gabon organisera la CAN 2017 mieux qu’en 2012 qu’il avait abritée conjointement avec la Guinée Equatoriale.

Selon lui, à l’exception de Libreville et Franceville, deux villes qui avaient accueilli les matchs en 2012, Port-Gentil, la capitale économique et Oyem, chef lieu de la province du Woleu-Ntem (nord) accueilleront également la CAN.

« Pour les stades d’Oyem et de Port-Gentil, le problème ne se posera pas. Nous avons pris des dispositions pour qu’au moment opportun, ces stades soient livrés en temps réel et nous jouerons effectivement sur ces stades-là », a-t-il déclaré.

Lors de la CAN 2015, le Gabon a été sollicité par la Guinée Equatoriale dans le secteur du transport. Libreville avait dépêché plus d’une vingtaine de bus pour assurer le transport des équipes dans ce pays, rappelle-t-on.

 

 

Africpost avec Agence Gabonaise de Presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments

comments

Loading...