zuma

L’Afrique du Sud doit construire une économie inclusive qui crée des emplois mais surtout une économie qui reflète la démographie du pays, a affirmé M. Zuma lors d’une conférence sur l’emploi des jeunes à Boksburg, près de Johannesburg. Au moment où l’Afrique du Sud célèbre ses 20 ans de liberté cette année, on doit faire davantage pour assurer l’accession des noirs aux grandes entreprises.

Le pourcentage des noirs et des femmes dans la haute direction a augmenté de moins de 10%, dans les années 1990, à plus de 40% aujourd’hui, a fait savoir M. Zuma. “La tendance est dans la bonne direction. Toutefois, nos avons besoin d’un changement plus rapide”, a-t-il dit. Il a souligné la nécessité de combler l’inégalité des revenus.

Pour des raisons historiques, la répartition des revenus et la croissance en Afrique du Sud reste biaisée en dépit des progrès réalisés depuis 1994 dans l’augmentation du niveau de vie de tous, notamment des pauvres et de la classe ouvrière. Selon le recensement de 2011, le revenu des blancs moyens était six fois supérieur à celui du ménage moyen. Le président Zuma a affirmé constater que les hommes d’affaires noirs gèrent dans certains types d’entreprises mais que ce n’était pas nécessairement de grands cercles d’affaires. “Nous avons été libérés et avons la liberté d’entreprendre des affaires depuis seulement 20 ans. Les noirs n’étaient autorisés par la loi”, a-t-il déclaré. Il a affirmé que le gouvernement est en train de discuter avec les entreprises des noirs de la création des industriels noirs.

afriquinfos.com

Comments

comments

Loading...